Partenaires

CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Archives > Proposition de thèse à Paris 12

Proposition de thèse à Paris 12

Les techniques d’imagerie optique dans le domaine du vivant sont actuellement en plein
essor (tomographie optique cohérente, polarimétrie…). Elles présentent l’intérêt d’êtrenon invasives, atraumatiques et d’induire de faibles coûts de développement et de réalisation.
Leur principal inconvénient est la faible profondeur de pénétration de la lumière visible dans les tissus car ces méthodes d’imagerie optique utilisent en priorité les photons dits ballistiques peu pénétrants et interagissant faiblement avec le milieu.
Une voie de recherche prometteuse consiste donc à exploiter des photons multi-diffusés très nombreux, aptes à traverser des épaisseurs de tissus de plusieurs centimètres et contenant, en raison de leurs multiples interactions, un grand nombre d’informations sur le milieu observé.
C’est cette approche que nous avons privilégiéeau sein de l’équipe IMM (Imagerie des Milieux Multi-diffusants) du LiSSi.
Une des manifestations visibles des photons ayant multiplement diffusé est le champ
Université Paris 12 Val-de-Marne 1/2 ED-SIMME (ED 183), février 2008
de speckle qui constitue une véritable signature du milieu. L’objectif de cette thèse est d’étudier le phénomène de speckle etde corréler les caractéristiques statistiques des images de speckle avec les propriétés de diffusion du milieu. La finalité étant de proposer une nouvelle technique d’imagerie speckle dont la vocation sera le diagnostic précoce de pathologies en particulier dans le domaine de la dermatologie.

Cette thèse prolongera les travaux et résultats récemment obtenus dans l‘équipe :

- modélisation Monte Carlo des interactions milieu diffusant-lumière cohérente qui constitue un outil performant pour appréhender ces phénomènes physiques complexes et permettre la caractérisation des propriétés tissulaires par une approche inverse

- expérimentations sur des milieux tests qui ont abouti à la détection précoce de brûlures radiologiques

Ces récents travaux ont été menés en collaboration avec le LPICM (Laboratoire de Physique des interfaces et des Couches Minces de l’Ecole Polytechnique), l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire) et la DGA (Direction Générale de l’Armement).
Profil de l’étudiant recherché : Optique et/ou Traitement de signal/image
La maîtrise d’un langage de programmation (C/C++, Matlab, Delphi) et de l’anglais sera fortement appréciée.

Financement : Bourse MENRT+ Monitorat
Encadrant de thèse :
Steve Guyot
Maître de conférences
LiSSi, Université Paris XII Val de Marne
Guyot@univ-paris12.fr
Tel : 01 45 17 15 78

Date limite de dépôt des dossiers : 15 juin 2010

Voir en ligne : Proposition de thèse

Sujet de these - 100.3 ko

Page créée le 10 juin 2010